Quels sont les différents types de diagnostics immobiliers ?

Demande de devis

Formulaire de demande de devis : GRATUIT
  • Téléphone de la France. Exemple : 0675757575

Le dossier de diagnostic immobilier fait intervenir plusieurs catégories d’études comme des diagnostics amiante, plomb, termites… certains sont indispensables et d’autres facultatifs.

Diagnostics relatifs à la location du bien

Deux diagnostics sont régis par la date du permis de construire à savoir le dépistage de l’amiante ainsi que la détection du plomb. Le premier matériau est fortement cancérigène. Ceux qui souhaitent vendre leur maison ou un appartement doivent réaliser un diagnostic amiante. En ce qui concerne le diagnostic plomb, la substance nocive est dangereuse pour les enfants et les femmes enceintes. Le plomb est à l’origine du saturnisme. Il s’agit d’une intoxication provoquant des douleurs abdominales, hypertension artérielle ou anémie.

Diagnostic gaz et électricité, la Loi Carrez et la Loi Boutin

En ce qui concerne les diagnostics régis par l’ancienneté d’installation, il s’agit de diagnostic gaz et électricité. L’évaluation des installations de gaz consiste à détecter les éventuelles fuites de gaz quant à l’examen de l’installation électrique, l’opération consiste à vérifier d’éventuels défauts du système électrique. Ces 2 diagnostics sont obligatoires lors d’une vente et si le réseau date de plus de 15 ans.

Certains diagnostics permettent de calculer la surface privative du bien. Il s’agit de la Loi Carrez et la Loi Boutin qui déterminent la surface habitable. Le premier mode d’évaluation atteste la surface privative d’un logement quant au second, il mesure la surface de plancher de l’habitation.

Diagnostics immobiliers qui protègent l’environnement

Les examens qui protègent l’environnement sont le Diagnostic de Performance Énergétique qui permet de déterminer le niveau de la performance énergétique d’un logement. L’État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques ou ERNMT est une attestation permettant d’informer les acquéreurs ou locataires des risques possibles d’un bien. Contrairement aux autres études évoquées ci-dessus, il ne s’agit pas d’un diagnostic.